Accueil » L’art culinaire au XIXe siècle

L’art culinaire au XIXe siècle

Une des particularités du site d’Espeyran repose sur le fait que la moitié des pièces du rez-de-chaussée du château est consacrée aux arts de la table : cuisine, arrière-cuisine, office, salle-àmanger.

De plus, des infrastructures extérieures complètent cet ensemble, tels que le potager et le puits. C’est dire l’importance des arts de la table au XIXe siècle dans une maison secondaire bourgeoise.
En complément, le château présente la totalité des objets nécessaires au fonctionnement des cuisines et de la prise de repas.

L’art culinaire au XIXe siècle